Éduquer à la paix

La guerre en Ukraine est sûrement arrivée jusqu’aux oreilles des petits qui vous entourent, avec la télévision, l’école ou les discussions entre adultes enregistrées à la volée. Alors comment peut-on en parler à nos enfants, les préserver de la violence? Comment trouver les mots pour eux? Et comment les éduquer à la paix?

Dans le monde BarbOcitron, Sophia la super héroïne arrêterait probablement les bombes à mains nues, les princesses à lunettes accueilleraient les réfugiés dans leur château et Jasmine ferait des dessins pour la paix. Mais concrètement, dans la vraie vie, comment fait-on sans super pouvoirs?

Pour avoir des pistes très concrètes et pertinentes, je vous recommande ce podcast qui explore cette question :

Le podcast du magazine du site parents.fr

Une psychologue détaille le sujet à destination des parents.

Raconter l’Histoire, la vraie

Avant même que la guerre ne commence, je voulais raconter d’autres guerres à mes enfants, car pour moi, il est primordial de connaître son histoire et celle des territoires dans lesquels on s’inscrit.

Parce qu’il y aura toujours des gens pour réécrire l’histoire, lui donner la tournure qui les arrange et duper ceux qui ne la connaissent pas.

Lorsque nous habitions en Martinique, je leur ai donc parlé de l’esclavage, je leur ai raconté l’histoire des Martiniquais et aussi celle de leurs ancêtres (les miens qui viennent de Guadeloupe). Bien sûr, je ne suis pas rentrée dans le détails trop violents de l’histoire, pour les préserver.

Plus récemment, j’ai voulu leur parler de la seconde guerre mondiale, car ma fille m’a questionné sur l’étoile jaune et sur Anne Franck dont elle a entendu parlé dans un podcast. Il existe de nombreux livres pour enfants sur ces sujets, celui que j’ai trouvé à la bibliothèque pour lui raconter m’a paru vraiment triste : Le dernier voyage, le docteur korczak et ses enfants, de Irène Cohen-Janca et Maurizio A.C. Quarello. Je ne lui ai donc lu que certains passages et j’ai éclaté en sanglots à la dernière page.

D’ailleurs un conseil : lisez toujours l’ouvrage seul avant de le lire à votre enfant pour évaluer s’il est adapté. Chaque enfant est différent et les miens, par exemple, sont très sensibles (comme moi !).

Je vous conseille les deux ouvrages suivants à lire avec les enfants pour accompagner leurs questionnements :

.

Et un autre sur la guerre et les réfugiés :

Ce livre très touchant est vraiment accessible et se termine plutôt bien.

Amnesty International propose une fiche pour l’exploiter avec des groupes d’enfants.

Voici un épisode de l’émission de podcasts Les Odyssées de France Inter sur la guerre, il est tout à fait adapté pour les enfants (à partir de 6 ans selon moi) :

Le Ballon de la Liberté

PARLER DE L’ESPOIR ET DE LA PAIX

Je suis persuadée que l’éducation peut faire tout changer pour construire un monde qui aspire plus à la paix. Plus on valorise la bienveillance et l’empathie, moins y a t il de place pour la violence.

Parler de l’espoir peut être une option. Cela fait un moment que je me demande comment rassurer ma fille, qui est de nature angoissée et semble beaucoup touchée par ce qui se passe en Ukraine. Je pense que je vais lui offrir ce livre :

Au coeur du Pakistan, Malala rêve d’avoir un crayon magique qu’elle utiliserait pour… fermer la porte de sa chambre à clef et éviter que ses frères ne viennent l’embêter, arrêter le temps pour dormir une heure de plus tous les matins, effacer l’odeur des poubelles devant chez elle… Mais plus elle grandit, plus ses rêves évoluent. Car c’est avec un vrai stylo qu’on peut changer le monde : en apprenant à tous à lire et à écrire.
« J’ai compris ce jour que si j’avais un crayon magique, je m’en servirais pour dessiner un nouveau monde, un monde de paix, sans guerre, pauvreté ou famine. Un monde où les garçons et les filles seraient égaux« . Plutôt que rêver seule dans sa chambre, Malala raconte son histoire et devient porte-parole et militante du droit des femmes.

J’ai envie qu’elle croit en sa capacité d’influer positivement le cours du monde et qu’elle se concentre sur l’espoir !

Et si on parlait de philosophie avec nos enfants ?

Ce n’est pas évident de savoir comment aborder certains sujets avec les enfants. Pour vous aider, je vous recommande ce livre, que je trouve très bien conçu :

Philosopher et méditer avec les enfants, de Frédéric Lenoir.

Il aborde la question de la violence, du sens de la vie, de la liberté, de la mort et aussi de la société, entre autres. Une partie présente ses échanges sur certains sujets avec les enfants, et une autre propose vingt grandes notions sous forme de fiches avec des pistes de questionnement, des définitions et des ressources…

Et vous, comment parlez vous de la guerre avec vos enfants? Avez vous des livres, des films à conseiller? N’hésitez pas à les mettre en commentaire car mon article est bien sûr non exhaustif.

Laisser un commentaire